WIDGET
Sélectionner une page

Campus d’Hanoï

Maître d’ouvrage : république du Vietnam, ministère de l’Éducation / Architecture Studio + VHA + BASE + Ingerop
Hanoï / Vietnam / 65 ha / en cours

Le site est un réseau complexe de vallées inondables profondes articulées par de minces crêtes fragiles qui sont sensibles à l’érosion. Même si cela rend le site spectaculaire pour une nouvelle urbanisation, il présente aussi des défis redoutables. En l’absence de plan de restauration ou programme de protection mis en place, le site fera l’objet d’une érosion massive pendant les fortes pluies de mousson. L’un des objectifs de la conception du campus est à végétaliser la zone du projet en tant que stratégie de prévention de l’érosion et aussi un moyen de rétablir l’écologie originale. L’objectif est d’intégrer les systèmes naturels et environnementaux avec les exigences programmatiques, le patrimoine culturel, et les technologies de constructions locales. Des communautés de plantes indigènes aux qualités saisonnières de couleurs et parfums seront utilisées pour intensifier les caractéristiques du microclimat et connecter les étudiants, le corps professoral et les visiteurs. La situation prévue est une composition originale, une miniature de la zone de la rivière Rouge ; l’ombre des zones humides, la lumière de l’esplanade au soleil, panorama ouvert, enceinte et jardin privé. L’extension du campus sera construite sur une période de temps et par l’accumulation de pièces successives. Une fois de plus on retourne à l’idée d’un paysage d’îles où le niveau d’eau détermine l’utilisation et la forme du paysage.